vendredi 18 mars 2011

Emotion à l'Opéra de Rome

Moment d'émotion jeudi 17 mars à l'opéra de Rome. A l'occasion du 150e anniversaire de l'unification de l'Italie on donnait NABUCCO, opéra de Verdi. Après le chœurs des esclaves qui est devenu l'hymne à la liberté dans ce pays, occupé à l'époque par les Autrichiens, on entendit au milieu des applaudissements "Viva Italia".


Le célèbre chef d'orchestre Riccardo Muti, se retourne alors vers la salle et déclare :"Je suis d'accord avec le Viva Italia". Et il poursuit "Je suis peiné par ce qui se passe actuellement sur la culture en Italie. Si on continue à assassiner la culture sur laquelle notre Histoire est fondée, notre patrie sera vraiment "belle et perdue" ". (traduction ARTE).
Comme le chante le chœur des esclaves dans Nabucco "Ho, mia patria si bella e perduta !"
Dans la salle il y avait le président de la République italienne et cet inculte de Berlusconi…
Exeptionnellement, Riccardo Muti a demandé à la salle de chanter "va pensiero" avec les choristes qui n'ont pu retenir leur larmes..
Comme le disait l'écrivain Frédéric Fajardie : " La culture c'est le meilleur rampart contre le fascisme...".
Contre la connerie aussi.






Ne riez pas, si la culture italienne a Berlusconi, la culture française a Sarkozy !



video


jeudi 3 mars 2011

Insupportable !

Plus les riches sont riches et plus, malgré les crises l'argent coule à flot. Monsieur Apathie, en "journaliste" avisé rabâche : "Y a pas d'sous"!....
Je lui adresse, au bon soin de canal plus (de conneries), la lettre ci-dessous.